Le SMA BACAB est financé de différentes façons. La première source de recettes est issue des 5 communautés de communes adhérentes au syndicat, via une cotisation annuelle calculée en fonction de la population et de la surface du bassin versant. Ces critères permettent de créer une clef de répartition de financements équitable et représentative des réalités du territoire.

D’autres financements viennent constituer le budget, comme notamment des subventions de l’Agence de l’eau Adour Garonne, le Conseil régional Nouvelle Aquitaine et les départements Charente, Charente-Maritime et Deux-Sèvres.

Ces recettes constituent le budget du SMA BACAB, et sont ventilées sur différents postes de dépenses, comme les salaires et charges du personnel, les charges courantes de fonctionnement (petit matériel, carburant, fournitures, entretien, assurances…), les travaux nécessitant l’appui d’entreprises, les études liées au territoire, l’achat de gros équipements, la communication…