Cérémonie de labellisation EPAGE du SMABACAB

Afin de célébrer la labellisation EPAGE du SMABACAB, une cérémonie s’est tenue à la maison de l’eau, conviant l’ensemble des élus de la structure, les maires et partenaires.

A cette occasion Monsieur Christophe AUGIER, Président du SMABACAB, a présenté la structure, son fonctionnement et les différents agents. Avant de passer la parole, il a souhaité évoquer sa pensée pour Monsieur Franck BONNET, à l’origine de la structuration du SMABACAB et en a profité pour remercier l’ensemble des partenaires ayant pris part à la démarche.

Monsieur Michaël CANIT, représentant Charente eaux et l’EPTB, a quand à lui souhaité souligner l’histoire du territoire et des actions menées, tout en rappelant les différentes actions menées entre le SMABACAB et Charente eaux et l’EPTB. Il a aussi rappelé les avis favorables formulés par l’EPTB et la CLE du SAGE Charente sur cette labellisation.

Enfin, Monsieur Christophe JUTAND est intervenu pour représenter l’Agence de l’eau Adour-Garonne ; après avoir félicité le SMABACAB pour l’obtention de son label EPAGE, il a souhaité mettre en avant la qualité du travail effectué sur le territoire depuis de nombreuses années.

La cérémonie s’est achevée autour d’un moment convivial où partenaires, élus et agents ont pu poursuivre leurs échanges.


Une intervention en Deux-Sèvres.

Samedi 6 avril, le SMABACAB profitait d’une balade organisée par la commune de Valdelaume pour sensibiliser les participants aux programmes et actions portés par la structure.

Ce fut l’occasion de détailler le contenu de la compétence GEMAPI mais aussi les travaux de restauration du lit des cours d’eau, la revalorisation des zones humides, la plantation de haies et les études portées par le SMABACAB. Cet échange autour du puits de l’Aume, aura permis a une quarantaine de personnes d’être sensibilisées autour de ces thématiques.


Le SMABACAB est labellisé EPAGE

Le Syndicat Mixte d’Aménagement des Bassins Aume-Couture, Auge et Bief (SMABACAB) a été labellisé EPAGE (Etablissement Public d’Aménagement et de Gestion des Eaux depuis février 2024. La démarche avait été initiée depuis fin 2022 ; il aura fallu attendre les avis positifs suite à consultation de la Commission de planification du Bassin Adour-Garonne, de l’EPTB Charente, de la CLE du SAGE Charente et des 5 Communautés de communes adhérentes. L’arrêté signé des 3 préfectures sur lesquelles le territoire s’étend, parachève donc la labellisation. Cet aboutissement vient valider tout le travail effectué suite à l’arrivée de la compétence GEMAPI, tant sur le plan de la structuration de la collectivité que sur les orientations poursuivies et actions menées.

Le label EPAGE apporte une reconnaissance de l’Etat et assoie la légitimité du SMABACAB a porter la compétence GEMAPI à l’échelle de bassins versants cohérents. Cette reconnaissance s’effectue notamment au regard de leur périmètre d’intervention et des missions spécifiques qu’ils exercent, conformément aux dispositions prévues aux articles L.213-12 et R.213-49 du code de l’environnement. Cela confère au SMABACAB la possibilité d’exercer les compétences qui lui sont confiées par la voie de la délégation, ce qui relève d’une exception au regard du droit des collectivités locales.

Le logo du SMABACAB est sommairement modifié, incluant la mention « EPAGE ». Une cérémonie de labellisation en présence des élus et partenaires du SMABACAB sera donnée le 15 mai 2024 à la maison de l’eau.


Gestion des crues, entre urgences et constats

La fin de l’année 2023 contraste bien avec les deux hivers précédents, relativement secs. En effet, entre mi-octobre et fin 2023, nous relevons entre 500 et 650 mm de précipitations selon les endroits du territoire du SMABACAB. Ces évènements ont logiquement entraîné des épisodes de crues relativement forts auxquels le SMABACAB a dû faire face, notamment dans la gestion des barrages sur les secteurs sensibles tels qu’Aigre et ses alentours.

La Couture en crue (Oradour)

De nombreuses interventions, en plus de la gestion de l’ouverture des vannes ont été réalisées. Des embâcles issus des épisodes venteux subis ont dû être évacués par les agents de la régie. Cette veille est impérative afin de diminuer le risque d’inondation sur les secteurs habités. Certaines interventions ont eu lieu dans des conditions compliquées, comme sur Aigre et Ligné, où les agents ne pouvaient accéder avec des engins mécaniques, et ont dû redoubler d’imagination pour intervenir en sécurité.

Intervention au cœur du bourg d'Aigre
Intervention moulin du Chatelus (Ligné)
Embâcle barrage de l'Anglée (commune de Marcillac-Lanville)

Les services du SMABACAB ont de plus, profité de ces conditions pluvieuses pour faire remonter des constats du terrain. Les cours d’eau du SMABACAB sont soumis à des problématiques quantitatives importantes ; les crues peuvent être rapides mais les étiages suivants sont tous les ans très marqués.

L’eau n’est que peu retenue sur le territoire ; néanmoins, certains constats nous montrent qu’il n’y a rien d’étonnant à cela. L’occupation des sols, la configuration des nombreux fossés, le profil de nos cours d’eau, le manque de zones humides… sont autant de causes ne pouvant qu’entraîner une évacuation rapide de l’eau. Le SMABACAB peut être compétent pour intervenir sur ces causes-là, mais les freins sont nombreux entre volontés locales, outils financiers, concordances politiques…

Ruissellements en fond de vallée (Gourville)
Ruissellements en fond de vallée (Ambérac)
Ruissellements en fond de vallée Val d'Auge
Fossé évacuateur (Souvigné)
Fossés de drainage Aume-amont (Valdelaume)

L’ennui de cette situation, c’est qu’en aval de ces territoires où l’eau est évacuée se situent généralement des zones habitées ou urbanisées, subissant les conséquences. Il est donc primordial de repenser l’occupation des sols sur nos territoires, afin de privilégier l’infiltration au ruissellement, par n’importe quel moyen que ce soit.

Débordements en aval du Bief
Route de la croix du Breuil (Gourville)

Evacuation rapide de l’eau = crues importantes = Etiages sévères


Restauration d’un champ d’expansion de crues sur le Bief à Courcôme

Durant l’automne 2023, et toujours dans le cadre de son programme pluriannuel de restauration des cours d’eau, le SMABACAB est intervenu sur le Bief, en amont de la commune de Courcôme. Il s’agissait de favoriser l’expansion de crue sur le lit majeur du Bief, canalisé par le passé suite à d’anciens travaux hydrauliques.

Secteur aménagé et zone d'expansion de crue
Principe des travaux

Il s’agissait de recharger le fond du lit par radiers successifs, et d’araser lorsque possible un merlon positionné en rive droite et empêchant l’expansion de crue dans le lit majeur, aujourd’hui occupé par une prairie. Cette intervention fut présentée pour validation préalable à Monsieur GROS, agriculteur sur ladite commune et propriétaire des terrains concernés par l’expansion de crue.

Recharge granulométrique et arasement du merlon en rive droite (à gauche sur la photo)

Les travaux ont été intégralement réalisés par la régie et seront suivis dans l’année à venir afin d’effectuer si nécessaire quelques ajustements. Nous observerons aussi le comportement de la zone en période de baisse des eaux (prolongement de l’expansion de crue dans le temps, maintien de milieux humides en été…). Nous espérons reconstituer des annexes hydrauliques importantes pour le biotope, mais aussi ralentir quelques peu l’assèchement du ruisseau du Bief, très concerné par ce genre de problématique.

Avant - après
Après travaux
Après travaux

L'amélioration du sentier de l'Aume

Le sentier de l’Aume a été mis en place en 2015. Il s’agit d’un parcours au cœur de la vallée de l’Aume, balisé sur les chemins existants et au plus près des cours d’eau. Différents supports d’information sont répartis sur 4 boucles et permettent au grand public de s’informer sur les milieux aquatiques et leur historique sur notre territoire.

En 2023, quelques opérations visant à l’amélioration du sentier de l’Aume ont eu lieu à savoir :

  • Rajout de pupitres d’information sur l’île de Germeville, commune d’Oradour. Cette opération a été réalisée par la régie en partenariat avec les équipes techniques de la commune d’Oradour ; un lieu communal d’accueil du public a ainsi pu être aménagé de supports d’information sur les milieux aquatiques ; cette opération a été financée par l’entreprise BayWa r.e, dans le cadre de mesures compensatoires à l’installation d’éoliennes sur Oradour.

  • Sécurisation de la passerelle de Sardet sur la commune d’Aigre. Cet ouvrage relativement ancien présentait des lacunes en termes de sécurité pour la fréquentation par le public. Des gardes corps ont été rachetés par le SMABACAB auprès de la commune de Saint-Fraigne et adaptés à la passerelle de Sardet. Ces travaux ont là aussi été intégralement réalisés par la régie du SMABACAB.

  • Création d’une carte au format papier, distribuée dans les communes traversées par les sentiers de l’Aume et disponible à la maison de l’eau de Saint-Fraigne.


Recharge granulométrique sur le ruisseau de Creusefont

Le ruisseau de Creusefont est un affluent de l’Auge, prenant sa source auprès du bourg de Gourville (commune de Rouillac). Il s’agit d’un petit cours d’eau, traversant une zone d’anciens marais, cultivés aujourd’hui majoritairement en céréales. Le ruisseau, comporte d’importants stigmates du passé, liés à des travaux de rectification et de recalibrage (suppression de méandres et approfondissement du lit) ; ceci a pour conséquence de favoriser l’évacuation de l’eau vers l’aval ainsi que le drainage de la nappe alluviale.

Le SMABACAB, par son programme pluriannuel de gestion des milieux aquatiques, cherche à diminuer ces effets qui génèrent des crues plus rapides mais aussi des manques d’eau importants notamment en période estivale.

L’intervention s’est donc déroulée sur près d’1 km de ruisseau ; des radiers ont été créés, visant à rehausser le fond du lit, diversifier la granulométrie mais aussi les vitesses d’écoulement. La hauteur d’eau a donc été globalement remontée sur l’ensemble du linéaire d’intervention. Nous espérons ainsi modestement retarder l’assèchement du ruisseau, maintenir sa nappe alluviale et favoriser la faune des milieux aquatiques.

L’intervention fut pilotée et réalisée par la régie du SMABACAB, durant le mois de juin 2023. Le SMABACAB remercie les différents agriculteurs riverains qui ont été consultés au préalable et ont fait valoir leur accord pour ces travaux.


Une formation pour les élus du SMABACAB

Jeudi 25 mai 2023, le SMABACAB organisait, en partenariat avec le CPIE (Centre Permanent d’Initiatives pour l’Environnement) Val de Gartempe, une journée de formation à destination de ses élus, afin d’approfondir les concepts liés à la compétence GEMAPI et l’aménagement des milieux aquatiques.

Cette journée visait à mieux comprendre le fonctionnement et les dynamiques naturelles de la rivière replacée dans le cadre du cycle de l’eau et le contexte de changements climatiques globaux ainsi que les mécanismes de dégradation de la ressource en eau. Ces échanges ont aussi permis d’introduire la notion de « bon état » et de connaître les différents leviers (préventifs et curatifs) liés à la compétence GEMAPI activables par les élus du syndicat pour répondre à cette recherche du bon état des masses d’eau.

Ce sont 15 élus du SMABACAB qui ont participé pour tout ou partie à la matinée d’échange en salle sur les enjeux de la GEMAPI et à l’après-midi de visites de sites bénéficiant d’actions en faveur de la préservation des cours d’eau et zones humides annexes (restauration de la morphologie du ruisseau de Creusefont et acquisitions foncières de zones humides dans le lit majeur de l’Aume).

Vous pouvez retrouver, ici, le support de présentation et le compte-rendu de la journée produits par le CPIE.


Rencontre avec l'aventure ODYSSY

3ème édition de l’aventure ODYSSY, organisée par l’Agence de l’eau Adour-Garonne pour sensibiliser 25 jeunes de 18 à 25 ans sur les thématiques de l’eau.

Après le Gave de Pau et la Garonne, c’est au tour de la Charente d’être mise en lumière par l’aventure ODYSSY. 25 jeunes ont donc parcouru le bassin versant de la source jusqu’à l’île d’Aix, afin de traiter des sujets de l’eau dans notre région.

La 2e journée de ce programme a fait escale sur notre territoire. Le SMABACAB a donc eu l’occasion de présenter ses divers programmes d’actions basés sur des solutions fondées sur la nature ; ont notamment été abordés sa stratégie de revalorisation des zones humides, et ses actions de restauration morphologique sur le lit des cours d’eau.

Dans un second temps, le convoi a rejoint nos collègues du SIAEP Nord-Ouest Charente, pour une présentation de la station de captage de Saint-Fraigne et de son Programme Re-Sources.

Pour retrouver l’intégralité de l’aventure ODYSSY 2023, suivez ce lien


Le SMABACAB dans "Le monde de Jamy"

Mercredi 14 juin avait lieu la diffusion de l’excellente émission scientifique « Le monde de Jamy », sur France 3. Entièrement consacrée à l’eau, la soirée traita de divers sujets et notamment celui du manque d’eau et des solutions pouvant être mises en œuvre. A cette occasion, le SMABACAB avait été contacté pour présenter rapidement l’une de ses actions, la restauration morphologique sur le ruisseau des Martinières.

N’hésitez pas, tant que le replay reste visible, à revoir l’émission qui traite des problèmes de l’eau avec un œil objectif. Pour un zoom et un clin d’œil au SMABACAB, c’est à 1h43.

Revoir ici l’émission