Cérémonie de labellisation EPAGE du SMABACAB

Afin de célébrer la labellisation EPAGE du SMABACAB, une cérémonie s’est tenue à la maison de l’eau, conviant l’ensemble des élus de la structure, les maires et partenaires.

A cette occasion Monsieur Christophe AUGIER, Président du SMABACAB, a présenté la structure, son fonctionnement et les différents agents. Avant de passer la parole, il a souhaité évoquer sa pensée pour Monsieur Franck BONNET, à l’origine de la structuration du SMABACAB et en a profité pour remercier l’ensemble des partenaires ayant pris part à la démarche.

Monsieur Michaël CANIT, représentant Charente eaux et l’EPTB, a quand à lui souhaité souligner l’histoire du territoire et des actions menées, tout en rappelant les différentes actions menées entre le SMABACAB et Charente eaux et l’EPTB. Il a aussi rappelé les avis favorables formulés par l’EPTB et la CLE du SAGE Charente sur cette labellisation.

Enfin, Monsieur Christophe JUTAND est intervenu pour représenter l’Agence de l’eau Adour-Garonne ; après avoir félicité le SMABACAB pour l’obtention de son label EPAGE, il a souhaité mettre en avant la qualité du travail effectué sur le territoire depuis de nombreuses années.

La cérémonie s’est achevée autour d’un moment convivial où partenaires, élus et agents ont pu poursuivre leurs échanges.


Balade gourmande au cœur du Marais de Saint-Fraigne - 4e édition

Le samedi 1er juin 2024, le SMABACAB et le SIAEP Nord-Ouest Charente organisent la 4e édition de leur balade gourmande au cœur du marais de Saint-Fraigne.

Le circuit, d’environ 3 km et jalonné de 3 haltes gourmandes, sera, une nouvelle fois, guidé par les techniciens du SMABACAB, Julien BLANCANT et Noémie AUFFRET. Nous nous appuierons des pupitres pédagogiques présents le long du parcours pour vous faire découvrir le fonctionnement et la biodiversité des milieux aquatiques.

A cours de la balade, différentes interventions et animations sur ce thème vous seront proposées par :

  • le Conservatoire d’Espaces Naturels Nouvelle Aquitaine (CEN Nouvelle Aquitaine),
  • Charente Nature,
  • le Pôle d’Equilibre Territorial et Rural (PETR) du Pays du Ruffécois,
  • l’Isle Nature.

Le départ, échelonné sur 2 groupes, aura lieu à la Maison de l’Eau à Saint-Fraigne, à partir de 11h30.

Le nombre de place étant limité, il est nécessaire de s’inscrire pour participer à cet évènement : inscriptions au 06 78 77 62 71 ou au 06 73 53 66 87.

Evènement gratuit et ouvert à tous !


Résultats du Concours photo 2024

En février-mars dernier, le SMABACAB renouvelait son concours photo pour la 4e édition consécutive, à l’occasion de la Journée Mondiale des Zones Humides 2024. Cette année, ce sont 23 clichés qui ont concouru autour du thème « Un détail sur nos milieux aquatiques et zones humides ».

Le mercredi 10 avril, les gagnants de chaque catégories ont été désignés par le jury composé de :

  • M. AUGIER Christophe, président du SMABACAB,
  • M. COMBAUD Renaud, vice-président du SMABACAB en charge de la communication,
  • M. BONNET Yohan, photographe professionnel,
  • Mme CUILLERIER Aurore, animatrice du programme Re-Sources au SIAEP Nord-Ouest Charente,
  • Et Mme TERRASSON Elisabeth, animatrice de l’Isle Nature (commune de Saint-Fraigne).

Voici les résultats :

Catégorie Adulte :

1er : Laurent MORICONI pour « La puissance de l’eau »

2e : Bernard PIGIER pour « Visite surprise »

3e : Françoise THOMAS-COLLET pour « Brouillard au lavoir »

Catégorie Enfant :

1er ex-aequo : Arsène PAQUERAUD pour « Cap vers le printemps ! »

1er ex-aequo : Daphné PAQUERAUD pour « Floraison dorée submergée »

3e : Classe de CM1-CM2 de l’école de Charmé pour « Le Bief, un soir d’hiver »

Félicitations à tous ! Les lots seront remis à partir de la semaine du 29 avril 2024.

A partir de cette date, venez découvrir l’ensemble des photographies qui seront exposées à la Maison de l’Eau (Saint-Fraigne) ! Les participants pourront récupérer l’impression de leur photo, à l’automne prochain, à l’issue de l’exposition.

Nous remercions l’ensemble des participants et les membres du jury !

1er prix (ex-aequo) Enfant
1er prix Adulte
2e prix Adulte
3e prix Adulte
1er prix (ex-aequo) Enfant
3e prix Enfant

Une intervention en Deux-Sèvres.

Samedi 6 avril, le SMABACAB profitait d’une balade organisée par la commune de Valdelaume pour sensibiliser les participants aux programmes et actions portés par la structure.

Ce fut l’occasion de détailler le contenu de la compétence GEMAPI mais aussi les travaux de restauration du lit des cours d’eau, la revalorisation des zones humides, la plantation de haies et les études portées par le SMABACAB. Cet échange autour du puits de l’Aume, aura permis a une quarantaine de personnes d’être sensibilisées autour de ces thématiques.


Le SMABACAB est labellisé EPAGE

Le Syndicat Mixte d’Aménagement des Bassins Aume-Couture, Auge et Bief (SMABACAB) a été labellisé EPAGE (Etablissement Public d’Aménagement et de Gestion des Eaux depuis février 2024. La démarche avait été initiée depuis fin 2022 ; il aura fallu attendre les avis positifs suite à consultation de la Commission de planification du Bassin Adour-Garonne, de l’EPTB Charente, de la CLE du SAGE Charente et des 5 Communautés de communes adhérentes. L’arrêté signé des 3 préfectures sur lesquelles le territoire s’étend, parachève donc la labellisation. Cet aboutissement vient valider tout le travail effectué suite à l’arrivée de la compétence GEMAPI, tant sur le plan de la structuration de la collectivité que sur les orientations poursuivies et actions menées.

Le label EPAGE apporte une reconnaissance de l’Etat et assoie la légitimité du SMABACAB a porter la compétence GEMAPI à l’échelle de bassins versants cohérents. Cette reconnaissance s’effectue notamment au regard de leur périmètre d’intervention et des missions spécifiques qu’ils exercent, conformément aux dispositions prévues aux articles L.213-12 et R.213-49 du code de l’environnement. Cela confère au SMABACAB la possibilité d’exercer les compétences qui lui sont confiées par la voie de la délégation, ce qui relève d’une exception au regard du droit des collectivités locales.

Le logo du SMABACAB est sommairement modifié, incluant la mention « EPAGE ». Une cérémonie de labellisation en présence des élus et partenaires du SMABACAB sera donnée le 15 mai 2024 à la maison de l’eau.


4e édition du concours photo : "Un détail sur nos milieux aquatiques et zones humides"

A l’occasion de la Journée Mondiale des Zones Humides, le SMABACAB renouvelle son concours photo amateur, pour la 4ème édition, du 1er au 15 mars 2024 sur le thème « Un détail sur nos milieux aquatiques et zones humides ».

Cette année, le concours se transforme en jeu, le thème choisi incite à avoir un regard observateur sur les rivières et zones humides des bassins versants de l’Aume-Couture, de l’Auge et du Bief (voir la carte du territoire dans le règlement : lien ci-dessous). L’objectif est de capturer et mettre en valeur un détail au sein de ces milieux riches d’une multitude d’éléments. Faune, flore, minéraux, mouvements et reflets, phénomènes météorologiques, … tous sont dignes d’intérêts.

Pour participer et tenter de gagner des lots, il suffira d’envoyer une seule photo par participant avec les informations suivantes :

  • Nom / Prénom / Age du participant – Catégorie
  • Adresse / Téléphone
  • Titre de la photo
  • Informations sur le lieu et la date de la photo
  • Ajouter la mention : « Certifie ne pas être photographe professionnel, avoir pris connaissance du règlement et y adhérer de façon pleine et entière, ainsi que l’exactitude des informations communiquées. »

Votre participation est à envoyer par mail : n.auffret@smabacab.fr et j.blancant@smabacab.fr.

Pour toutes les modalités de participation, merci de vous référer au règlement du concours ICI.

A vos appareils, ouvrez l’œil !


Gestion des crues, entre urgences et constats

La fin de l’année 2023 contraste bien avec les deux hivers précédents, relativement secs. En effet, entre mi-octobre et fin 2023, nous relevons entre 500 et 650 mm de précipitations selon les endroits du territoire du SMABACAB. Ces évènements ont logiquement entraîné des épisodes de crues relativement forts auxquels le SMABACAB a dû faire face, notamment dans la gestion des barrages sur les secteurs sensibles tels qu’Aigre et ses alentours.

La Couture en crue (Oradour)

De nombreuses interventions, en plus de la gestion de l’ouverture des vannes ont été réalisées. Des embâcles issus des épisodes venteux subis ont dû être évacués par les agents de la régie. Cette veille est impérative afin de diminuer le risque d’inondation sur les secteurs habités. Certaines interventions ont eu lieu dans des conditions compliquées, comme sur Aigre et Ligné, où les agents ne pouvaient accéder avec des engins mécaniques, et ont dû redoubler d’imagination pour intervenir en sécurité.

Intervention au cœur du bourg d'Aigre
Intervention moulin du Chatelus (Ligné)
Embâcle barrage de l'Anglée (commune de Marcillac-Lanville)

Les services du SMABACAB ont de plus, profité de ces conditions pluvieuses pour faire remonter des constats du terrain. Les cours d’eau du SMABACAB sont soumis à des problématiques quantitatives importantes ; les crues peuvent être rapides mais les étiages suivants sont tous les ans très marqués.

L’eau n’est que peu retenue sur le territoire ; néanmoins, certains constats nous montrent qu’il n’y a rien d’étonnant à cela. L’occupation des sols, la configuration des nombreux fossés, le profil de nos cours d’eau, le manque de zones humides… sont autant de causes ne pouvant qu’entraîner une évacuation rapide de l’eau. Le SMABACAB peut être compétent pour intervenir sur ces causes-là, mais les freins sont nombreux entre volontés locales, outils financiers, concordances politiques…

Ruissellements en fond de vallée (Gourville)
Ruissellements en fond de vallée (Ambérac)
Ruissellements en fond de vallée Val d'Auge
Fossé évacuateur (Souvigné)
Fossés de drainage Aume-amont (Valdelaume)

L’ennui de cette situation, c’est qu’en aval de ces territoires où l’eau est évacuée se situent généralement des zones habitées ou urbanisées, subissant les conséquences. Il est donc primordial de repenser l’occupation des sols sur nos territoires, afin de privilégier l’infiltration au ruissellement, par n’importe quel moyen que ce soit.

Débordements en aval du Bief
Route de la croix du Breuil (Gourville)

Evacuation rapide de l’eau = crues importantes = Etiages sévères


Restauration d’un champ d’expansion de crues sur le Bief à Courcôme

Durant l’automne 2023, et toujours dans le cadre de son programme pluriannuel de restauration des cours d’eau, le SMABACAB est intervenu sur le Bief, en amont de la commune de Courcôme. Il s’agissait de favoriser l’expansion de crue sur le lit majeur du Bief, canalisé par le passé suite à d’anciens travaux hydrauliques.

Secteur aménagé et zone d'expansion de crue
Principe des travaux

Il s’agissait de recharger le fond du lit par radiers successifs, et d’araser lorsque possible un merlon positionné en rive droite et empêchant l’expansion de crue dans le lit majeur, aujourd’hui occupé par une prairie. Cette intervention fut présentée pour validation préalable à Monsieur GROS, agriculteur sur ladite commune et propriétaire des terrains concernés par l’expansion de crue.

Recharge granulométrique et arasement du merlon en rive droite (à gauche sur la photo)

Les travaux ont été intégralement réalisés par la régie et seront suivis dans l’année à venir afin d’effectuer si nécessaire quelques ajustements. Nous observerons aussi le comportement de la zone en période de baisse des eaux (prolongement de l’expansion de crue dans le temps, maintien de milieux humides en été…). Nous espérons reconstituer des annexes hydrauliques importantes pour le biotope, mais aussi ralentir quelques peu l’assèchement du ruisseau du Bief, très concerné par ce genre de problématique.

Avant - après
Après travaux
Après travaux

Aide à la plantation de haies à Aigre, Saint-Fraigne et Oradour

Dans le cadre de son partenariat avec l’association Prom’haies, le SMABACAB est intervenu pour aider 2 propriétaires à la plantation de plus de 1,2 kilomètres de haies durant l’hiver 2022-2023.

Le premier propriétaire, Monsieur Josselin JACQUEMARD, agriculteur biologique, avait déjà reçu l’aide du syndicat lors de la précédente campagne de plantations. Au sein de son exploitation, les haies lui rendent de multiples services, tels que la limitation de la dérive de produits phytosanitaires issus d’exploitations voisines, la création d’un réseau d’habitats favorables aux auxiliaires de cultures, précieux dans la lutte contre les ravageurs ou encore la limitation de l’érosion du sol et les départs de matière organique. Ce sont donc plus de 1000 arbres, soit 740 mètres de haies doubles qui ont été plantées par les agents de la régie du SMABACAB sur cette exploitation située sur les communes d’Aigre et Saint-Fraigne. Une nouvelle plantation est programmée pour cet hiver 2024 chez cet exploitant.

Le second propriétaire est la commune d’Oradour, qui souhaitait planter une haie le long d’un chemin communal parallèle au ruisseau de Saint-Sulpice. 480 mètres de haies doubles ont donc été plantées dans le lit majeur de ce ruisseau, étoffant le maillage bocager sur ce secteur.

Nous rappelons que le partenariat créé avec Prom’haies permet de favoriser l’émergence de projets de ce type sur le territoire du SMABACAB. Nous proposons de réaliser les plantations qui présentent un intérêt direct pour les milieux aquatiques :

  • plantations en rupture de pentes favorisant l’infiltration de l’eau et limitant l’érosion et le lessivage des sol,
  • plantations en travers du lit majeur,
  • division de parcellaire,
  • amélioration du bocage en zones humides et création de corridors entre milieux aquatiques.

L’intervention du SMABACAB permet de diminuer le reste à charge de l’agriculteur porteur de projet, après que l’association Prom’haies ait apporté son aide technique et administrative pour monter le projet et lever des financements.

N’hésitez pas à nous contacter dans le cadre d’un projet de plantation de haies !


Point d'étape sur la protection et la revalorisation des zones humides

Dans le cadre de la stratégie foncière en faveur des zones humides des bassins Aume-Couture, Auge et Bief, mise en œuvre par le SMABACAB depuis 2019 (voir page Préservation, restauration et gestion des zones humides), des acquisitions de parcelles ont été finalisées en 2022 et 2023.

  • Périmètre d’animation foncière prioritaire « La Gibauderie » (Longré, Saint-Fraigne, Brettes)

« La Gibauderie » est un secteur stratégique pour la continuité des actions de préservation/restauration des milieux aquatiques puisqu’il est situé entre deux sites d’intervention du CEN Nouvelle Aquitaine, en continuité avec l’Espace Naturel Sensible des Marais de Saint-Fraigne et en amont du captage d’eau potable de la source de Moulin Neuf. Le site reçoit l’expansion des eaux de crues de l’Aume, qui le traverse. Cependant, cette fonction reste limitée par le recalibrage de l’Aume et l’occupation du sol céréalière. La maîtrise d’usage de ce périmètre est primordiale afin qu’il retrouve ses propriétés naturelles de rétention des eaux de crues favorisant l’équilibre hydrologique et écologique de l’Aume.

Suite aux premières acquisitions de 2019 sur ce périmètre, le syndicat est devenu propriétaire de 1,2 hectare de plus par achat direct et échange de parcelles.

En 2022, les exploitants de ce secteur ont été rencontrés afin de leur proposer des échanges fonciers grâce à une réserve foncière de plus de 8 hectares. Grâce à cette démarche, ce sont 5,5 hectares de zones humides supplémentaires qui sont en cours d’acquisition ou d’échange sur ce périmètre.

  • Périmètre d’animation foncière prioritaire « Le ruisseau du Bouchet » (Lupsault)

Le ruisseau du Bouchet est un petit affluent en rive droite de la Couture. Une partie de ce secteur présente déjà une gestion par pâturage/fauche compatible avec l’humidité du sol. L’objectif est de préserver ce type de gestion et de l’étendre pour améliorer la fonction d’expansion des eaux de crues de ce site par des travaux sur la morphologie du cours d’eau, qui a été particulièrement canalisé sur l’aval.

En 2022, le SMABACAB a finalisé l’acquisition de 1,2 hectare de jachères. Ces parcelles sont aujourd’hui valorisées par un éleveur local, qui y fait pâturer ces bovins, via un bail rural à clauses environnementales.

  • Talweg humide de Theil-Rabier

Le SMABACAB est également devenu propriétaire de 2 hectares de talweg humide en amont du ruisseau des Fontaines de Frédière, affluent de l’Aume. Ces parcelles, non cultivées depuis 2020, reçoivent des écoulements provenant des coteaux, ce qui leur confère un caractère humide. L’objectif de l’acquisition est de préserver une gestion compatible avec ce milieu humide. La gestion de ce site est donc confiée à un éleveur local pour effectuer de la récolte de foin.

  • Boisement de Bourbonnaud (Saint-Fraigne)

Des échanges fonciers ont permis au syndicat d’acquérir et de préserver, sur le long terme, un jeune boisement humide de près de 2 hectares qui participe à la régulation des débits de l’Aume (rétention des eaux de crue, soutien d’étiage) et favorise l’infiltration et l’épuration de l’eau. Ce boisement est actuellement laissé en libre évolution, mais il est possible d’y effectuer de la coupe de bois avec un cahier des charges environnementales (rotation dans les coupes, pas de coupe rase, …).

  • Montigné et Les Martinière à Val-d’Auge

Le SMABACAB est en train d’acquérir deux parcelles de grandes cultures, totalisant 3 hectares sur la commune de Val-D’Auge.

La première parcelle se trouve à proximité des sources du ruisseau du Cou de la Vache, affluent du Sauvage (amont de l’Auge), faisant l’objet d’un Périmètre d’Animation Foncière Prioritaire du SMABACAB. Cette parcelle présente donc un réel intérêt pour l’enjeu de préservation des têtes de bassin versant et de qualité de la ressource en eau provenant des sources.

Quant à la seconde parcelle, localisée dans le lit majeur du ruisseau des Martinières, autre affluent du Sauvage, ses caractéristiques pédologiques révèlent son caractère humide. L’objectif de son acquisition est de restaurer ses fonctionnalités hydrologiques (zones d’expansion des eaux de crues, recharge des nappes souterraines, …) et écologiques (support de biodiversité, expansion d’habitats humides, …) en y réorientant sa gestion agricole vers des pratiques extensives compatibles avec les milieux humides et saisonnièrement inondés.

La gestion des parcelles sera réalisée par pâturage ovin via un bail rural à clauses environnementales.

Les parcelles acquises seront aménagées grâce à des plantations de haies afin d’étoffer le maillage bocager du lit majeur des cours d’eau et d’améliorer leur fonctionnement hydrologique.

Le SMABACAB a désormais 22,6 hectares de maîtrise foncière sur les zones humides de fond de vallée des bassins Aume-Couture, Auge et Bief. A noter que ces parcelles seront toutes valorisées par une gestion agricole compatible avec les milieux humides, comme la production de fourrage par exemple, afin d’y maintenir l’activité humaine ainsi qu’une diversité d’habitats sur ce secteur.