3e édition du concours photo : "Crues, débordements et écoulements"

A l’occasion de la Journée Mondiale des Zones Humides, le SMABACAB organise, du 1er février au 15 mars 2023, la 3ème édition de son concours photo amateur sur le thème suivant : « Crues, débordements et écoulements ».

Cette année, l’objectif de ce concours gratuit est de mettre en valeur les particularités des mouvements de l’eau au cœur des rivières et zones humides des bassins versants de l’Aume-Couture, de l’Auge et du Bief (voir carte dans le règlement ci-dessous).

Pour participer et tenter de gagner des lots, il suffira d’envoyer une seule photo par participant avec les informations suivantes :

  • Nom / Prénom / Age du participant – Catégorie
  • Adresse / Téléphone
  • Informations sur le lieu et la date de la photographie
  • Titre de la photo
  • Ajouter la mention : « Certifie ne pas être photographe professionnel, avoir pris connaissance du règlement et y adhérer de façon pleine et entière, et l’exactitude des informations communiquées. »

Envoyer à n.auffret@smabacab.fr et j.blancant@smabacab.fr.

Pour toutes les modalités de participation, veuillez vous référer au règlement du concours ICI.


Premier echange foncier et plantations de haies

Le SMABACAB développe, depuis 2019, une stratégie d’animation foncière en faveur de la valorisation des zones humides. C’est dans ce cadre que le syndicat a créé une réserve foncière. L’objectif est d’échanger des terres cultivées mises en réserve foncière contre un équivalent en zone humide pour, à terme, réorienter l’agriculture au profit d’une gestion compatible avec leur humidité du sol parfois importante.

Le premier échange foncier se finalise en ce début d’année. Il concerne une parcelle d’une surface de 2,4 ha sur la commune d’Aigre, mise en réserve foncière par le SMABACAB en 2020, et échangée contre 2 parcelles cultivées en maïsiculture sur la commune de Saint-Fraigne :

  • La première, d’une surface de 0,8 ha, borde le cours d’eau La Couture
  • La seconde, s’étendant sur 1,2 ha, se situe le long de l’Aume au sud de Chantemerle

La nouvelle gestion de ces 2 parcelles est confiée à l’ancien propriétaire, éleveur, par l’intermédiaire d’un Bail Rural à Clauses Environnementales. Le fermier réimplantera une végétation prairiale pour une production de fourrage.

Enfin, des plantations de haies ont eu lieu sur l’ensemble des parcelles concernées par cet échange foncier, soit, au total, 525 m de haies doubles buissonnantes, arbustives ou hautes (700 arbres et arbustes ont été plantés). Les haies jouent plusieurs rôles hydrologiques, elles favorisent notamment le ralentissement des écoulements et l’infiltration de l’eau dans le sol et limitent, ainsi, le ruissellement et l’érosion du sol.

Si vous avez un projet de plantation justifiant un intérêt lié à la gestion des milieux aquatiques et à la prévention des inondations, n’hésitez pas à nous contacter !